FOOD, Restaurants

Le Virunga : L’éruption culinaire

2 mars 2017

La gastronomie est pour moi synonyme de voyage, elle est le prolongement de nos origines et fait partie de chaque culture.

Lorsque j’ai reçu une invitation pour découvrir le Virunga, ce tout nouveau restaurant panafricain au cœur du plateau, j’ai été ravi. Non pas parce que je suis un gourmand mais plutôt parce que ma culture culinaire en cuisine typiquement africaine est à enrichir. 

Vous vous demandez sans doute pourquoi un titre pareil? Et bien tout simplement parce que le mot Virunga est synonyme de « volcans » en kinyarwanda et c’est aussi le nom d’un parc national en Afrique Sub-Saharienne délimitant le Congo RDC, le Rwanda et l’Ouganda. Le voyage commence déjà. 

Je dois vous avouer que j’ai passé une expérience unique, riche humainement parlant en la rencontre de l’équipe et délicieuse à travers la découverte des mets qui m’ont été présentés. Des plats faits avec amour et passion. 

Le Virunga c’est le type d’adresse dont tu aimerais bien gardé le secret, dont tu sais que c’est une perle rare mais dont tu ne peux t’empêcher d’en parler à tout le monde. Une salle joliment décorée, intimiste et colorée. Une parfaite osmose est présente au sein de l’équipe qui vous offrira un agréable moment lors de votre venue.  

La chef du Virunga travaille avec des producteurs locaux, s’inscrit dans une démarche pour promouvoir le commerce équitable et utilise aussi souvent que possible des produits bio pour vous assurer une qualité irréprochable dans vos assiettes. Manioc, igname et plantain, au Virunga on met l’accent sur la découverte de nouveaux produits. Ne vous attendez pas à manger du riz ici.

En entrée j’ai eu le plaisir de goûter à un velouté de mahindi composé de maïs parfumé au gingembre et cumin avec une crème de poivrons rouges et queues de langoustines poêlées. Les épices donnent un vrai caractère en bouche c’est juste délicieux. 

J’ai eu ensuite le plaisir de voir l’élaboration de mon plat en cuisine avec l’explication de la part d’une chef passionnée qui parle avec le cœur de ses origines et surtout de son amour pour la gastronomie. Le plat nommé « Darnes de Malangwa et Crevette Grise au Pili-Pili » était composé d’une chaudrée de tomates fraiches, de crevette grise poêlée, de cresson frais et chikwangue, une variété de pain au manioc. Un pur moment de bonheur, les produits sont merveilleusement cuisinés et l’association et le goût sont parfaits

Mon repas, que dis-je, mon voyage se termine avec un dessert des plus gourmands. Des beignets, et pas n’importe lesquels, un trio de Makala Ma Missolè, sont des beignes de plantain et du caramel au beurre d’arachide, ce dernier a fait danser mes papilles. Un dessert dont j’aimerais bien avoir la recette. Manger c’est bien ! Mais voyager c’est encore mieux ! 

Entre le Québec et l’Afrique il n’y a plus qu’une adresse, c’est le Virunga.

Restaurant le Virunga, au 851 rue Rachel Est. Montréal, Quebec.
Réservation fortement conseillée.

Brochettes: Sosaties – Brochettes de faux-filet marinées 24h au saveurs d’abricots, curry et pili-pili Sauce mojo à la coriandre et jus d’orange sur lit de laitue

Le Caprice du Chef – Gateau de foie de volaille, sur sa crème de champignons et crostini de plantain

Darnes de Malangwa et Crevette Grise au Pili-Pili (Pepper Soup) – Chaudrée de tomates fraiches, crevette grise poêlée, Cresson frais et chikwangue (pain de manioc)

Trio de Makala Ma Missolè – Beignets de plantain et caramel au beurre d’arachide

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Marine 3 mars 2017 at 10 h 34 min

    Je ne serais pas forcément allée de moi même vers ce type de gastronomie, si j’étais passée devant le restaurant. Mais tes photos (très jolies) m’ont clairement donné envie !

    • Reply unclebens 3 mars 2017 at 17 h 50 min

      Il y a souvent des restaurants qui peuvent passer inaperçus, le Virunga est qu’au visible mais la cuisine africaines est parfois peu connu et j’avoue cette adresse offre une belle qualité des plats et surtout lier le Quebec et l’Afrique à travers beaucoup de passion 🙂

      • Reply Marine 4 mars 2017 at 14 h 41 min

        Heureusement que tu es là pour nous éduquer culinairement ! J’adore manger je crois que c’est ma passion numéro un mais je sors jamais du cercle de ce que je connais… Je vais remettre tout ça en question un peu !

    Leave a Reply